Ouvrages et Publications (CHT&P)

Ouvrages: 

  • Corrosion et protection des matériaux à haute température, Tome 1 & 2 

Descriptif : ces deux tomes présentent l’état de l’art des développements scientifiques et technologiques concernant le comportement des matériaux à haute température sous environnement agressif dans divers domaines à travers les contributions de scientifiques et d’industriels issus de communautés différentes. Ils fournissent, en outre, les cours de physico-chimie fondamentale et les outils pédagogiques et méthodologiques nécessaires pour appréhender la corrosion à haute température et proposent des solutions de protection des matériaux et des structures. https://www.pressesdesmines.com/produit/corrosion-et-protection-des-materiaux-a-haute-temperature-2/

  • Les mécanismes de la corrosion sèche, une approche cinétique, Pierre Sarrazin, Alain Galerie et Jacques Fouletier, EDP Sciences, 2000

Descriptif : L'analyse des phénomènes de corrosion requiert des connaissances en métallurgie, en électrochimie, en thermodynamique et cinétique chimique, en chimie et physique du solide et implique l'utilisation de méthodes de caractérisation des surfaces. Pour les étudiants de 2e cycle universitaire et les ingénieurs de l'industrie en métallurgie, en génie civil et en génie chimique. https://laboutique.edpsciences.fr/produit/364/9782759802432/Les%20mecanismes%20de%20la%20corrosion%20seche

  • Corrosion of Refractories: Testing and Characterization Methods, collection F.I.R.E. Compendium Series, publié par Göller Verlag (Refractories Worldforum and Journal of Ceramic Science and Technology (JCST)), édité par Michel Rigaud, ISBN : 978-3-87264-007-6, pp. 41-76, 2018, dont le chapitre "Laboratory testing Methods of Composite Materials", F. Rebillat, G. Camus, O. Caty

 

Publications:

  • CEA (Saclay) et CIRIMAT (Toulouse): Chemical interaction of Austenitic and Ferritic Steels with B4C Powder in Liquid Sodium at 600 °C
    M. Romedenne, F. Rouillard, D. Hamon, M. Tabarant, D. Monceau, CORROSION online, juillet 2019, https://doi.org/10.5006/3199, contact: fabien.rouillard@cea.fr

Résultats majeurs, originalités de l’étude, intérêts pour citation (3 lignes max): Formation de borures en surface des aciers caractérisée par SDL, par Microscopie optique et électronique et par DRX, observations conformes aux prédictions thermodynamiques (ThermoCalc). 

  • CEA (Saclay) et CIRIMAT (Toulouse): Carburization of austenitic and ferritic stainless steels in liquid sodium: comparison between experimental observations and simulations
    M. Romedenne, F. Rouillard, D. Hamon, B. Malard, D. Monceau, CORROSION SCIENCE online, août 2019, https://doi.org/10.1016/j.corsci.2019.108147, contact: fabien.rouillard@cea.fr

Résultats majeurs, originalités de l’étude, intérêts pour citation (3 lignes max): Caractérisation de la cinétique de carburation par DRX sous rayonnement Synchrotron, comparaison avec simulation par DICTRA, écart à l'équilibre thermodynamique à 600 et 650°C.

  • LVEEM (Le Puy en Velay) et IJL (Nancy): Influence of NaOH and CaCl2 deposit on high temperature oxidation of Fe-Cr-Si model alloy, Christophe Issartel, Henri Buscail, S. Mathieu, Materials and Corrosion, 70 (2019) 1410-1415. DOI: 10.1002/maco.201810579. contact: christophe.issartel@uca.fr 

Résultats majeurs, originalités de l’étude, intérêts pour citation (3 lignes max): L’oxydation de l’alliage modèle Fe-Cr-Si entre 900 et 950°C sous N2-5%H2 conduit à la formation d’une couche de silice et à une couche de Cr2O3 adhérente et protectrice contre la carburation contrairement à ce qui est observé après oxydation sous air.  

 

  • LVEEM LVEEM (Le Puy en Velay) et CETIM (St Etienne): Role of Na2CO3 coatings on an AISI 330 austenitic stainless steels oxidation at 900 °C, Henri Buscail, C. Issartel, F. Riffard, S. Perrier, F. Rabaste, O. Poble, C. Combe, Materials and Corrosion, 70 (2019) 1416-1425. https://doi.org/10.1002/maco.201810567 contact: henri.buscail@uca.fr

Résultats majeurs, originalités de l’étude, intérêts pour citation (3 lignes max): Lors de l’oxydation de l’alliage AISI 330 (Fe–35Ni–19Cr–1.3Si) à 900°C, nous montrons qu’un dépôt de NaCO3 empêche la formation d’une couche de silice protectrice.

 

 

Êtes-vous membre du CEFRACOR ?